Rich Coburn

piano and organ

Richard Coburn est un pianiste et organiste basé à Montréal. Il est reconnu pour ses interprétations intelligentes et perspicaces, son aise face à un répertoire intellectuellement ardu et pour sa versatilité en tant que musicien. Depuis ses débuts devant le Youth Symphony of the Kootenays à l’âge de 17 ans, il s’est également produit sur scène en Amérique du Nord, Italie, France, Autriche et Chine. Bien que travaillant principalement en collaboration avec des chanteurs classiques, M. Coburn est également actif en tant qu’organiste, compositeur, arrangeurs et directeur de cœur.

M. Coburn a passé sa plus récente saison estivale au centre musical Tanglewood. Parmi plusieurs projets, il y a arrangé et interprété des chansons populaires et a joué le Cantata numéro 155 de Bach continuo sur l’orgue. Il a collaboré avec Dawn Upshaw lors de la première mondiale d’Alice au Pays des Merveilles de Michael Gandilfi, performance qui reçue de nombreuses critiques élogieuses. Il a participé à de nombreux autres programmes estivaux tenus à travers le monde tel que le Music Academy of the West, le Toronto Summer: the Art of Song, l’institue Franz Schubert ainsi que centre pour études d’opéra en Italie.

M. Coburn détient un diplôme d’artiste en tant que pianiste collaboratif, obtenu sous la direction de Micheal McMahon, ainsi qu’une maîtrise en piano solo, obtenu sous la direction du Dr. Sara Laimon, tous deux enseignants à l’université McGill. Un diplôme d’organiste obtenu au College Royal Canadien de l’orgue, un baccalauréat en musique de l’université de Calgary ainsi qu’un Associate Diploma font également partis de son curriculum.

L’amour profond que M. Coburn porte à la musique du vingtième siècle ainsi que son approche hautement intellectuelle l’ont mené à développer une analyse du répertoire bien personnelle, générant l’intérêt de compositeurs établis ainsi que celle de théoriciens. Ses recherches ont débuté avec la sonate au piano numéro cinq de Scriabin et touchent maintenant un répertoire infini, prenant origine dans toutes les époques et de tous les styles.

M. Coburn apprécie tout particulièrement collaborer avec son frère jumeau, Michel, également pianiste professionnel. Les duos ainsi que le répertoire pour deux pianos leur offrent de grands moments de bonheur.

Photography / Photographie:
Brent Calis